En 3eme année de DNMADE, le projet de diplôme et le mémoire s’articulent autour du même sujet. Tandis de que le mémoire représente l’aspect théorique de la personnalité de l’étudiant, le projet de diplôme met cette théorie en pratique.
Mon mémoire dresse le constat d’un monde d’objets lissés par l’industrialisation et dont les capacités à être des ponts émotionnels vers leurs usagers sont atrophiées. Je propose alors, à partir de diverses références, de considérer à nouveau les objets comme des outils narratifs qui transmettent des histoires. Ces histoires permettant de renouer un lien affectif avec nos objets, ils deviennent alors des stimulants pour les usagers, et regagnent une «âme».

page1
page2
page3
page4
page5
page6
page7
page8
page9
page10
page11
page12
page13
page14
page15
page16
page17
page18
page19
page20
page21
page22
page23
page24
page25
page26
previous arrow
next arrow
Retour en haut